Transpiration, piqûres de moustiques, déshydratation… comment faire face aux petits bobos de l'été avec des remèdes naturels et faits maison

·1 min de lecture

Et si l’on soulageait les piqûres et autres bobos par des remèdes naturels, faits maison ? A la clé, moins de perturbateurs endocriniens pour l’organisme, de déchets pour la planète… et des économies!

Une invasion de moustiques qui ont laissé quelques stigmates a contrarié votre partie de pêche au bord d’un étang

Pour calmer les démangeaisons et aussi la réaction inflammatoire (douleur, gonflement…), « l’astuce consiste à appliquer une compresse imbibée de vinaigre de cidre bio sur la piqûre et à la maintenir par pression douce pendant au moins deux minutes, conseille Julien Kaibeck*, cosmétologue. L’acide acétique contenu dans le vinaigre va “anesthésier” un peu la peau, ce qui apaise les démangeaisons et assainit la zone touchée ». L’option « phyto » ? Frotter la piqûre avec des feuilles de plantain malaxées, une plante herbacée qui s’épanouit sur les chemins de campagne et présente des propriétés antihistaminiques.

C’est bon à savoir Le plantain pousse souvent à côté des orties. C’est pratique pour apaiser très vite leurs piqûres.

*Auteur de Slow Cosmétique pour toute la famille, Leduc.s

Cette première journée de plage a trompé votre vigilance et s’est soldée par quelques cuisants coups de soleil

« Le premier geste est d’hydrater, insiste Sylvie Hampikian*, experte pharmacotoxicologue. Un hydratant naturel bien connu est le gel d’aloe vera, également antiinflammatoire. » L’idéal ? Couper une feuille d’aloe vera (achetée en magasin bio ou prélevée sur la plante) et en extraire le gel à appliquer sur la peau échauffée. « La bulbine, moins connue, est tout aussi efficace. Cette...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles