Travaux de forages, arrivée d’osmoseurs... Les mesures d’urgence prises pour tenter d’enrayer la crise de l'eau à Mayotte

Alors que Mayotte semble s’enfoncer inexorablement dans une crise de l’eau, les autorités entendent bien réagir à cette situation critique. D’après une information de L’Obs, le gouvernement a annoncé ce lundi l’arrivée sur l’île d’appareils destinés à produire de l’eau potable.

« Un certain nombre de travaux d’urgence, financés et engagés, sont en cours de réalisation afin d’apporter une amélioration de la ressource d’ici la fin de l’année », a annoncé Gilles Cantal, préfet chargé de mission Eau auprès du préfet de Mayotte, lors d’une conférence de presse, encourageant la population à « tenir le coup jusqu’au mois de novembre ». Gilles Cantal a évoqué l’arrivée de « petits osmoseurs », capables de produire 60 à 70 m³ d’eau par jour grâce à la désalinisation d’eau de mer. Le préfet ne précise toutefois pas le nombre d’appareils qui seront acheminés.

Les autorités annoncent des coupures d’eau toutes les 24 heures

Des appareils de ce type étaient déjà arrivés à Mayotte en avril, mais n’avaient pas pu être exploités « faute d’autorisation », a souligné Gilles Cantal. L’État a également annoncé un investissement de 8 millions d’euros pour la construction sur une plage d’un osmoseur de grande capacité, capable de produire 1 000 m³ d’eau par jour par désalinisation. Des travaux de réparation des canalisations et de forage, destinés à trouver de nouvelles sources, vont également être entrepris. Des projets de construction d’une deuxième usine de dessalement sur l’île et d’une r...


Lire la suite sur LeJDD