Tribune anti-Trump : « L’Anonyme » faisait partie du gouvernement

ELLE avec AFP
·2 min de lecture

L’homme qui avait écrit en 2018 une tribune anonyme explosive à l’encontre du président, a révélé son identité. À J-5 de l’élection présidentielle américaine, Miles Taylor, ancien chef de cabinet à la Sécurité intérieure, a expliqué sa démarche au site Medium.  

C’est la fin d’un mystère qui a agité pendant de longs mois les États-Unis. L'homme derrière la tribune dénonçant le comportement erratique de président, publiée en septembre 2018 dans le « New York Times », n'est autre que Miles Tayor, un ancien chef de cabinet à la Sécurité intérieure. À l’époque, le texte publié de façon anonyme, avait fait l'effet d'une bombe dans les couloirs de la Maison-Blanche. Alors que l’élection qui pourrait reconduire Donald Trump au pouvoir approche, la prise de parole de cet ancien fonctionnaire ne relève pas du hasard. « Nous ne devons pas le silence au président. Nous lui devons, et au peuple américain, la vérité », écrit Miles Tayor, qui appelle les Américains à voter pour Joe Biden, le 3 novembre prochain. 

Résistance contre Trump 

Dans sa tribune intitulée « Pourquoi je ne suis plus anonyme », publié sur le site Medium, Miles Tayor assure être « un républicain » et avoir « voulu que ce président ait du succès ». « Mais trop souvent en temps de crise, j'ai vu Donald Trump prouver qu'il n'a pas de caractère et que ses faiblesses personnelles ont provoqué des échecs de leadership qui peuvent se mesurer en pertes de vies américaines », explique l'ancien fonctionnaire, qui a travaillé au ministère de la Sécurité intérieure entre janvier 2017 et l'été 2019. Il assure que de nombreux membres du gouvernement étaient du même avis mais que « la majorité ont hésité à s'exprimer...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi