Publicité

TRIBUNE : « Nous avons besoin d’un président à la tête de l’Ademe ! »

Voici leur tribune : « Du jamais vu sous la Ve République : le 12 avril dernier, la candidature, proposée par le président de la République, de Boris Ravignon (maire LR de Charleville-Mézières, Ardennes) aux fonctions de président du conseil d’administration de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) fut rejetée par le Parlement.

Il ne s’agit pas pour nous de juger ici ou non de la qualité de cette candidature, nous la laissons à l’appréciation des parlementaires qui se sont exprimés. Cette décision sanctionne surtout une organisation gouvernementale brouillonne qui entraîne, de fait, incertitudes et questionnements.

Or, cette situation ubuesque dure depuis trop longtemps, et devient préjudiciable à tous les acteurs engagés pour la transition écologique que nous sommes.

Nous observons une valse curieuse et néfaste se mettre en place au plus haut sommet de l’Agence : c’est la “danse de l’intérim”

L’ancien président de l’Ademe, Arnaud Leroy a officiellement quitté ses fonctions en juin 2022, trois mois après avoir annoncé pourtant son départ. Depuis, nous observons une valse curieuse et néfaste se mettre en place au plus haut sommet de l’Agence : c’est la “danse de l’intérim”.

Depuis le mois de juin dernier, deux présidents et un directeur général ont successivement assuré l’intérim. C’est trop en si peu de temps.

Alors qu’un nouveau Conseil d’administration vient d’être constitué, nous, acteurs de la transition écologique et énergétique, a...


Lire la suite sur LeJDD