Tricherie, castor et pétun : sept choses que vous ignoriez sur Napoléon

·1 min de lecture

Vous connaissez les noms de ses grandes campagnes militaires et l'histoire de ses exils, d'abord à l'île d'Elbe puis à Sainte-Hélène, mais savez-vous qui était vraiment Napoléon Bonaparte ? A l'occasion du bicentenaire de la mort du premier Empereur des Français, mort le 5 mai 1821, Clémentine Portier-Kaltenbach a recensé pour vous sept anecdotes et petites manies relevant de l'intime du militaire dans sa chronique quotidienne diffusée chaque jour entre 16h et 18h dans Historiquement vôtre présenté par Stéphane Bern et Matthieu Noël. 

>> Retrouvez toutes les émissions de Stéphane Bern et Matthieu Noël tous les jours de 16h à 18h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Il adorait pétuner

Napoléon ne fumait pas mais il aimait pétuner… C'est-à-dire respirer du pétun - du vieux tabac. Rien qu'en 1808, l'Empereur a consommé 42 kilos de tabac - puis seulement 18 kilos en 1812, ayant visiblement fait des efforts de réduction de son usage. 

Il était maniaque de l'hygiène dentaire…

L'Empereur se curait les dents avec un cure-dents en bois, puis se les brossait avec une brosse à dents trempée dans l'opiat - une pâte à base d'opium, puis dans du corail fin. Il se rinçait la bouche avec de l'eau de vie mélangée à de l'eau douce, puis se raclait la bouche avec un racloir d'argent ou de vermeil. 

>> LIRE AUSSIEn Corse, les commémorations du bicentenaire de la mort de Napoléon divisent

... et ne vivait pas sans eau de Cologne

Napoléon s'aspergeait d'une formule concoct...


Lire la suite sur Europe1