Tricot gratuit : le gilet à torsades

Tailles : a) 34/36 –b) 38/40 –c) 42/44 –d) 46/48 –e) 50/52

Le matériel

Fil à tricoter qualité Pur Angora coloris Taupe : 9 (9) 10 (11) 12 pelotes, Phildar. Aiguilles n° 3 et n° 4Aiguille à torsade4 boutons ø 20 mm (réf. 490 002 0320)

Points employés Côtes 2/2Côtes 1/1Point de riz : Nombre de mailles pour la symétrie : multiple de 2 + 1.1er rang (endroit du travail) : *1 maille endroit, 1 maille envers* ; répéter de *à* ; terminer par 1 maille endroit. 2e rang : comme le 1er rang.Répéter toujours ces 2 rangs.Torsades (suivre le diagramme).

Diminutions simples à 16 mailles des bords : à droite : tricoter les 16 mailles du point fantaisie, puis 2 mailles ensemble à l’endroit ou 2 mailles ensemble à l’envers de façon à ne pas contrarier le point de riz. à gauche : des 18 dernières mailles, tricoter 2 mailles ensemble à l’endroit ou 2 mailles ensemble à l’envers de façon à ne pas contrarier le point de riz, tricoter les 16 mailles du point fantaisie. Echantillons 10 x 10 cm = 24 mailles et 34 rangs de point de riz, aiguilles n° 4Les 27 mailles de torsades, aiguilles n° 4 = 8 cm

Réalisation

Dos Monter a) 114 mailles –b) 122 mailles –c) 130 mailles –d) 142 mailles –e) 154 mailles, aiguilles n° 3, tricoter en côtes 2/2 en commençant et en terminant le 1er rang par a) b) c) e) 2 mailles endroit –d) 2 mailles envers pendant 5 cm. Continuer en point de riz et torsades (suivre le diagramme), aiguilles n° 4, en faisant 1 diminution au centre du 1er rang. On a : a) 113 mailles –b) 121 mailles –c) 129 mailles –d) 141mailles –e) 153 mailles.Placer les mailles de la façon suivante : a) 43 mailles –b) 47 mailles –c) 51 mailles –d) 57 mailles –e) 63 mailles de point de riz, les 27 mailles de torsades et a) 43 mailles –b) 47 mailles –c) 51 mailles –d) 57 mailles –e) 63 mailles de point de riz. A 24 cm de hauteur après les côtes, former l’encolure en rabattant de chaque côté tous les 2 rangs : a) 2 x 3 mailles, 2 x 2 mailles et 2 x 1 mailleb) 2 x 3 mailles, 3 x 2 mailles et 3 x 1 maillec)

(...) Cliquez ici pour voir la suite