Tricot gratuit : le pull rayé rose et violet

Tailles : S (M) L (XL) XXLLe matérielFil à tricoter qualité Houp, coloris Albatros : 3 (3) 3 (3) 4 pelotes ; coloris Touraco 2 (2) 2 (2) 2 pelotes ; coloris Flamant : 1 (1) 2 (2) 2 pelotes, Bergère de France.Aiguilles n° 5 et 5,5Anneaux marqueurs Points employésCôtes 1/1, aiguilles n° 5Jersey endroit, aiguilles n° 5, 5Rayures A : 3 rangs Touraco, 6 rangs Flamant, 3 rangs Touraco. Rayures B : 6 rangs Touraco, *3 rangs Albatros, 6 rangs Flamant, 3 rangs Albatros, 10 rangs Touraco *, répéter de *à*.Echantillon10 x 10 cm = 16 mailles et 21 rangs. Réalisation

Dos Monter 75 (81) 87 (95) 103 mailles Albatros aiguilles n°5. Tricoter 8 cm (20 rangs) côtes 1/1, mais au dernier rang augmenter 1 maille = 76 (82) 88 (96) 104 mailles. Continuer jersey endroit rayé aiguilles n°5,5 en tricotant : 4 (6) 6 (8) 10 rangs Albatros, *12 rangs rayures A, 10 rangs Albatros*, répéter de *à*.Emmanchures A 39 (40) 40 (41) 42 cm ; 86 (88) 88 (90) 92 rangs de hauteur totale, glisser un anneau marqueur dans la première et la dernière maille pour marquer le début des emmanchures et continuer le jersey endroit rayé. A a 47 (48) 48 (49) 50 cm ; 102 (104) 104 (106) 108 rangs de hauteur totale, après 12 rangs rayures A, continuer Albatros. Epaules et encolureA 58 (60) 62 (64) 66 cm ; 126 (130) 134 (138) 142 rangs de hauteur totale, pour les épaules rabattre de chaque côté tous les 2 rangs : S : 3 x 8 mailles,M : 1 x 8 mailles, 2 x 9 mailles, L : 2 x 9 mailles, 1 x 10 mailles,XL : 2 x 10 mailles, 1 x 11 mailles, XXL : 2 x 11 mailles, 1 x 12 mailles, en même temps que la 1ère diminution d’épaule, pour l’encolure rabattre les 24 (26) 28 (30) 32 mailles centrales, puis continuer chaque côté séparément en rabattant côté encolure 1 x 2 mailles. DevantTricoter comme au dos jusqu’aux emmanchures. EmmanchuresMarquer comme au dos et continuer le jersey endroit rayé. A 47 (48) 48 (49) 50 cm ; 102 (104) 104 (106) 108 rangs de hauteur totale, après 12 rangs rayures A, continuer Albatros. EncolureA 52 (54) 56 (58)

(...) Cliquez ici pour voir la suite