Le triple affichage est de retour chez Alpina

·1 min de lecture

Equipé de trois cadrans en un, le régulateur est un objet mythique de l’horlogerie. Aujourd’hui, la manufacture horlogère suisse Alpina l’introduit à nouveau dans sa collection, 15 ans après sa première apparition.

Il y a tout juste 15 ans, Alpina, lançait l’Avalanche Regulator, déjà dotée du mouvement AL-650. Présentée dans un boîtier puissant oscillant entre coussin et rond, elle se déclinait en 2005 en version acier, suivie en 2006 d’une version « Extrême » avec une boîte plaquée or rose et lunette à vis apparentes. L’Alpiner Regulator Automatic est l’héritière de ces premières versions. Le boîtier a été profondément modifié, revenant à la perfection du cercle. Le cadran est orné du motif Côtes de Genève et s’inspire de la version originelle. Les index bâtons ont été remplacés par des index à section triangulaire. Ils sont désormais empreints de matière luminescente sur toute leur longueur, pour améliorer leur lisibilité.

Lire aussi.Alpina dévoile sa nouvelle série Alpina Shadow

Les minutes occupent la place centrale du cadran, avec une large aiguille luminescente. Les heures se situent dans un cadran dédié situé à 10 heures tandis que la petite seconde est placée à 6 heures. Ce nouveau modèle se décline en quatre références : deux cadrans bleus, deux cadrans noirs, montées respectivement sur un bracelet en veau brun ou noir, ou en acier. Pour les collectionneurs, une série limitée parée d’un cadran bleu sur un bracelet en veau noir, surpiqué de rouge comme ses aiguilles, est proposée à seulement 883 pièces.


Retrouvez cet article sur Paris Match