Trouble borderline : définition, causes, test, symptômes, traitement

Istock/fizkes

Ce trouble entraîne des difficultés sociales dans la vie quotidienne. Le trouble de la personnalité borderline apparaît dans la majorité des cas à la fin de l’adolescence, à l’entrée dans l’âge adulte. Il s’accentue ensuite, avant de s’atténuer progressivement au fil des années. Si vous souffrez du trouble de la personnalité borderline, ou si un des membres de votre entourage en souffre, il ne faut pas céder au découragement. Une bonne prise en charge permet d’améliorer la vie des personnes qui en sont atteintes.

Le mot anglais « borderline » signifie « à la limite ». Les médecins utilisent ce terme, car le trouble de personnalité borderline a d’abord été qualifié comme étant un trouble « à la limite » de la névrose et de la psychose. C’est désormais une maladie reconnue, et dont le diagnostic obéit à des critères stricts. Le trouble de la personnalité borderline, aussi appelé par les professionnels de santé le « trouble de la personnalité limite » ou « état limite », appartient, selon l’American Psychiatric Association, qui publie le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux à la catégorie des troubles de la personnalité du « groupe B », qui se manifestent par des comportements dramatiques et changeants. Les troubles de la personnalité sont des modes de comportement dysfonctionnels chroniques (c’est-à-dire qui durent dans le temps) qui entraînent des difficultés sociales et de la détresse psychologique. De nombreuses personnes souffrant d’un trouble de la personnalité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite