Trouble de l'attachement : les causes et les symptômes à reconnaître

PIXABAY

Le trouble réactionnel de l’attachement est plus généralement appelé « trouble de l’attachement » voire TA. Il désigne des désordres émotionnels, comportementaux et d’interactions sociales dus à un échec de l'attachement relatif aux besoins primaires lors de la petite enfance.

C’est-à-dire lorsqu’un jeune enfant, âgé entre 0 et 4 ans, n’est pas en relation avec un adulte qui comble ses besoins primaires, celui-ci a de fortes chances de développer un trouble de l’attachement. Ce dernier risque d’affecter son comportement tout au long de sa vie.

L’attachement peut se définir comme le lien entre un enfant et la personne amenée à s’occuper de lui. Ce lien se met en place et le bébé manifeste son besoin auquel le parent répond grâce à sa capacité à lire, comprendre et interpréter l’état émotionnel du nourrisson. Il s’agit d’une communication non verbale où le parent aide l’enfant à se réguler et à se sentir important, à sa place. Si ces besoins sont pris en compte de façon répétée, le bébé peut supporter de traverser diverses émotions. Il est alors en capacité d’acquérir une confiance en lui-même et en ceux qui l’entourent. Par contre, si ce lien est interrompu, cela peut développer chez l’enfant un trouble de l’attachement.

Il existe des signes des troubles de l’attachement. Ils se manifestent de manière et d’intensité variables suivant les enfants, leur passé, leur âge et leur relation avec ceux qui les entourent.

Chez les petits enfants, les signes les plus courants sont : l’enfant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite