Trouble mnésique : définition, causes, symptômes, quel test pour la mémoire ?

fizkes

Des clés oubliées, un code de carte bleue qui nous échappe, le souvenir imprécis d’une soirée entre amis, il arrive à tout le monde d’avoir des trous de mémoire. Mais lorsque ces derniers sont récurrents, évoluent, s'accompagnent d'autres symptômes, il est indispensable de consulter.

Il est important dans un premier temps de rappeler comment fonctionne la mémoire. Le processus de mémorisation peut être découpé en trois phases. Une première phase au cours de laquelle le cerveau capte l’information émanant de l’extérieur puis la code. Le degré d’encodage de l’information dépend de plusieurs facteurs : son importance, l’intérêt de cette information pour l’individu, le niveau de concentration et d’attention de ce dernier. Ensuite, vient la phase de stockage au cours de laquelle le cerveau consolide l’information et la garde en mémoire. Là encore, un déficit d’attention ou un désintérêt pour l’information peuvent expliquer pourquoi une personne se souviendra très bien de certaines choses, et beaucoup moins d’autres choses. Enfin, la troisième phase consiste à récupérer l’information préalablement stockée pour la restituer.

On distingue également plusieurs types de mémoire : la mémoire de travail ou mémoire à court terme, la mémoire épisodique, la mémoire sémantique, la mémoire procédurale et la mémoire perceptive. Selon l’INSERM, chaque type de mémoire sollicite des zones spécifiques du cerveau.

Le terme “trouble mnésique” désigne les troubles de la mémoire au sens large. Ces pertes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite