Troubles de la thyroïde : quand faut-il faire une échographie ou une cytoponction ?

·1 min de lecture

Les pathologies de la thyroïde sont diverses : hypothyroïdie (quand la thyroïde tourne au ralenti), hyperthyroïdie (quand elle s’emballe), goitre ou nodules. "La prise en charge de ces pathologies pose des questions de pertinence et de qualité des examens à réaliser » souligne la Haute autorité de santé qui vient de publier, en collaboration avec le Conseil national professionnel de radiologie et d’imagerie médicale , des recommandations sur le recours aux examens.

"Il existe par exemple un recours presque systématique et parfois non justifié à l’échographie en cas d’hyperthyroïdie. Par ailleurs, deux ablations de la thyroïde sur trois sont réalisées sans cytoponction préalable, ce qui conduit à pratiquer des thyroïdectomies pour des nodules bénins qui ne nécessitent pour la plupart qu’une simple surveillance" insiste la HAS.

L’échographie de la thyroïde ne doit pas être systématique

Les anomalies de fonctionnement de la thyroïde sont fréquentes, notamment chez les femmes. Soit la glande sécrète trop d’hormones, et il s’agit d’hyperthyroïdie, soit elle n’en sécrète pas assez et il s’agit d’hypothyroïdie. La HAS précise ses recommandations pour leur prise en charge :

  • Pour les hypothyroïdies qui sont plus fréquentes, l’échographie n’est en général pas indiquée sauf dans quelques situations (nodule ou adénopathie palpables ; présence de signes de compression qui entraînent une gêne pour avaler, respirer

Lire la suite sur Topsante.com

Don de sang : les réserves au niveau "critique", appel à la mobilisation
RGO chez l’adulte : que faire pour soulager ?
Quel est l'impact du Covid-19 sur le pénis ?
Un nouveau protocole sanitaire dans les écoles d'une dizaine de départements, annonce Blanquer
Recours à l'IVG : en nette baisse en 2020

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles