Tuerie de Chevaline : que deviennent Zainab et Zeena Al-Hilli, seules rescapées du drame ?

Triste anniversaire pour ce faits divers français. Il s'agit de la Tuerie de Chevaline, qui s'est déroulée le mercredi 5 septembre 2012 sur le bord d'un chemin forestier à la limite de la commune de Chevaline, d'où son nom. Ce jour-là, les corps de trois touristes britanniques, appartenant tous à la même famille, ont été retrouvés sur un parking. Il s'agissait des membres de la famille Al-Hilli, des touristes britanniques d'origine irakienne, qui était en vacances dans la région du Lac d'Annecy au moment des faits. Immatriculée en Angleterre, leur voiture fut retrouvée criblée de balles. Si la mère, le père et la grand-mère de la famille Al-Hilli ont tous perdu la vie ce jour-là, deux fillettes ont pour leur part miraculeusement échappé à la mort.

Respectivement âgées de 4 et 7 ans au moment des faits, Zainab et Zeena Al-Hilli auraient été épargnées par l'auteur de la Tuerie de Chevaline, qui n'a toujours pas été identifié à l'heure actuelle. Après ce terrible drame, Zainab fut retrouvée à l'extérieur de la voiture familiale, sur le chemin de Chevaline. La petite fille souffrait alors d'une fracture du crâne, probablement causée par la crosse d'une arme. Elle avait en plus reçu une balle dans l'épaule. De son côté, Zeena s'était cachée sous les jambes de sa défunte mère au sein de leur véhicule.

Interrogée par la police à l'époque, la plus âgée des deux sœurs rescapées avait notamment évoqué la présence d'un seul "méchant". Aujourd'hui âgées de 14 et 17 ans, Zainab et Zeena Al-Hilli (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles