Tweets et lapsus successifs : Donald Trump est-il en train d’admettre la victoire de Joe Biden ?

ELLE avec AFP
·2 min de lecture

Dimanche, dans un flot de tweets compulsifs, le milliardaire a mentionné explicitement pour la première fois la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle américaine. Donald Trump aurait-il compris que les dés sont jetés ? 

Chez Donald Trump, quelques tweets valent mieux qu’un long discours. Dimanche matin, au milieu d'une longue série de tweets et de retweets colériques, il a, pour la première fois, mentionné la victoire de Joe Biden. « Il a gagné parce que l'élection était truquée », écrit le président en évoquant Joe Biden. Certes, le président y évoque une nouvelle fois l'hypothèse de fraudes massives, qu'aucun élément concret ne vient accréditer mais c’est surtout les deux premiers mots de son tweet (« He won ») qui ont retenu l'attention. C'est la première fois que Donald Trump prononce ces mots, depuis l'annonce des résultats. 

Un pas en avant, deux pas en arrière 

Un peu plus d'une heure plus tard, face à l'avalanche de réactions suscitées par son message, il a, comme il le fait souvent, donné un grand coup de barre dans l'autre sens. « Il a seulement gagné aux yeux des MÉDIAS FAKE NEWS », a-t-il lancé. « Je ne concède RIEN! La route est encore longue. L'élection était TRUQUÉE! », a ajouté le 45e président des États-Unis.  

Interrogé sur ce tweet matinal, Ron Klain, qui deviendra secrétaire général de la Maison-Blanche le 20 janvier, jour de la prise de fonction de Joe Biden, a appelé à mettre les choses en perspective. « Si le président est prêt à commencer à reconnaître la réalité, c'est positif », a-t-il déclaré sur NBC. Cependant, a-t-il ajouté, « ce n'est pas le compte Twitter de Donald Trump qui fait de Joe Biden le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi