Twitter : le rachat par Elon Musk provoque la débâcle

©SIPA

Licenciements express, mise en place d’un abonnement payant, désactivation des comptes parodiques… Le nouveau patron du réseau social fait des vagues.

Une première semaine très intense. Arrivé à la tête de Twitter début novembre, le milliardaire Elon Musk a défendu bec et ongles ses projets phares ce weekend, après avoir déjà licencié la moitié des 7500 employés de l’entreprise (dans des conditions très particulières), Il est notamment question d'un abonnement payant pour les utilisateurs désirant la fameuse marque bleue d'authentification.

La pastille d’authentification en échange de 8$ par mois

Jusqu'à présent, les comptes éligibles (gouvernements, médias, personnalités politiques, culturelles, etc) pouvaient obtenir l'ajout d'une coche bleue à leur profil, en guise de gage d'authenticité. Dès son acquisition de Twitter, il y a dix jours, le patron de Tesla a lancé une refonte de ce système, afin que chacun puisse obtenir le fameux badge, et d'autres outils pratiques, en s'abonnant à « Twitter Blue » pour 8 dollars par mois. Sur les iPhone, l'application mobile du réseau social mentionne déjà l'arrivée de la nouvelle formule, mais son lancement a été reporté à mercredi, le lendemain des élections parlementaires américaines, d'après le « New York Times ».

« Pouvoir au peuple : Votre compte recevra une coche bleue, tout comme les célébrités, les entreprises et les politiciens que vous suivez déjà », promet désormais Twitter. Mais pour de nombreux observateurs, la certification des comptes doit permettre de garantir l'authenticité des échanges sur la plateforme. Ils...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi