Tympanoplastie : technique, effets secondaires... tout savoir sur la chirurgie des tympans

Membrane située au bout du conduit auditif externe, le tympan fait partie de l’oreille moyenne, au même titre que le marteau, l’étrier, l’enclume, la trompe d’Eustache et la mastoïde. Les sons captés par le pavillon de l’oreille, se propagent dans le canal auditif et font vibrer le tympan. Ce dernier va ainsi les amplifier et les transmettre aux osselets, qui vont ensuite transmettre mécaniquement cette vibration aux liquides de la cochlée. Lorsque le tympan est perforé, cela peut entraîner des infections de l'oreille moyenne mais aussi une perte auditive notable. Le chirurgien ORL peut alors proposer ce qu’on appelle une tympanoplastie, dont l’objectif est de refermer le tympan.

“La tympanoplastie est une chirurgie de l'oreille qui consiste à réparer le tympan, et plus ou moins les osselets en fonction des lésions constatées”, explique le Dr Raphael Hadjedj. Ce dernier précise qu’il s’agit d’un terme général qui peut désigner une chirurgie limitée au tympan, on parle alors de myringoplastie (fermeture chirurgicale de tympan perforé grâce à une greffe), ou d’une chirurgie qui peut concerner le tympan ET les osselets.

La tympanoplastie, peut être indiquée lorsqu’il y a une lésion du tympan ou une perforation. “Cette lésion peut être secondaire à des infections à répétition, un traumatisme, souvent causé par un corps étranger par exemple un coton-tige. La perforation peut également être consécutive d’une surpression d’air après une baffe sur l’oreille, une chute, par exemple un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles