Uber lance une offre de motos électriques en Afrique

Uber investit dans la mobilité zéro émission en Afrique. Comme le révèlent les journalistes de Reuters, un service de location de motos électriques géré par Uber sera bientôt lancé au Kenya, ce qui contribuera à réduire le trafic automobile tout en améliorant la qualité de l'air dans le pays.

Une fois opérationnel au Kenya, le projet sera étendu à d'autres marchés africains où Uber est présent, notamment au Nigeria, en Côte d'Ivoire, au Ghana, en Ouganda, en Tanzanie et en Afrique du Sud.

Le Kenya, pionnier des pays africains en termes de transition énergétique ?

Le service appelé "Boda" (motos-taxis en swahili) comprend 3 000 motos électriques qui seront mises à disposition au cours des six prochains mois. Selon Uber, cette initiative permettra de réduire les coûts d'exploitation de l'entreprise de 30 à 35 %, tandis que les utilisateurs paieront 15 à 20 % moins cher par rapport au service précédent.

Il s'agit d'une étape importante pour Uber qui vise, d'ici 2040, zéro émission dans le monde grâce aux services offerts par sa plateforme.

Le Kenya fait partie des États africains les plus avancés en matière de transition énergétique. En effet, Nairobi produit plus de 90 % de son électricité à partir de sources renouvelables, bien que cet excellent chiffre ne soit pas - pour l'instant - accompagné d'une infrastructure de recharge adéquate.

Un engagement ambitieux

Pour rendre la mobilité électrique plus accessible, de nombreuses entreprises locales proposent des services d'échange de batteries pour les remplacer rapidement.

D'une manière générale, le Kenya investit...Lire la suite sur Autoplus