Les œufs plus chers et rares dans nos rayons à cause de la grippe aviaire

Ils font partie des ingrédients indispensables en cuisine. Pourtant, les oeufs sont de plus en plus rares dans nos rayons et surtout de plus en plus chers. Depuis novembre, les agriculteurs font face à une épizootie de grippe aviaire. Le ministère de l’Agriculture a annoncé lundi 2 mai, que 16 millions de volailles ont dû être abattues. Un record qui n’est bien évidemment pas sans conséquence sur la production et les prix.

Une situation jamais connue auparavant

Selon BFMTV, il manquerait 2,5 millions d'œufs, chaque jour, sur une production quotidienne de 42 millions d'œufs en France. Un manque qui ne peut pas être comblé avec des importations, puisque les pays voisins connaissent la même situation. Interrogé par BFMTV, Loïc Coulombel, président du Syndicat national des industriels et professionnels de l’œuf (Snipo), parle d’une « situation jamais connue » et estime l’augmentation des prix « inévitable » pour la survie de la filière. D’autant que cette épizootie n’est pas le seul facteur qui inquiète les éleveurs. Les coûts de production ont également flambés avec la guerre en Ukraine. Selon l’Insee, les prix des œufs ont ainsi augmenté de 63,3 % entre mars 2021 et mars 2022. Les professionnels estime cependant que la France ne devrait pas connaître de pénurie, seuls quelques références pourraient faire face à des ruptures de stock.

>A découvrir également : Voici l’erreur fatale que l’on commet avec les...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles