Ukraine : la guerre des otages ?

·1 min de lecture

Alors que les négociations pour un cessez-le-feu sont au point mort, l’Ukraine et la Russie cherchent aujourd’hui à obtenir des concessions en échangeant des otages.

Le face-à-face entre l’Ukraine et la Russie prend un nouveau tour : les deux parties s’affrontent aujourd’hui sur la question des otages.

L’Ukraine a publié ce lundi une vidéo de Viktor Medvedtchouk, un député ukrainien proche de Vladimir Poutine, arrêté en Ukraine la semaine dernière.

Dans cette courte vidéo, le député et homme d’affaires, vêtu de noir, est assis à une table et s’adresse « au président russe, Vladimir Poutine et au président ukrainien, Volodymyr Zelensky ». Il leur demande de l’échanger « contre les défenseurs de Marioupol et ses habitants », alors que la ville, assiégée depuis presque deux mois, est sur le point de tomber aux mains des Russes. La vidéo n’a pas été datée.

Otages britanniques

La télévision publique russe a de son côté diffusé des vidéos de deux prisonniers, Shaun Pinner et Aiden Aslin, identifiés comme des ressortissants britanniques. Ils affirment qu’ils ont été capturés lors de combats en Ukraine et demandent au Premier ministre britannique, Boris Johnson, de négocier leur libération.

Les deux hommes, qui apparaissent les traits tirés, ne précisent pas qui, des forces russes ou de leurs alliés séparatistes du Donetsk, les détient actuellement. Mais ils demandent à être échangés contre… Viktor Medvedtchouk.

Selon les médias russes, les deux hommes ont été faits prisonniers après avoir combattu côté ukrainien, à Marioupol. Ils appartiendraient à une unité qui s’est...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles