Publicité

Ukraine : malgré des propos confus, Zelensky dément la prise de Bakhmout par les Russes

La situation à Bakhmout, épicentre des combats en Ukraine, est devenue depuis samedi l’objet d’un imbroglio diplomatique. Invité du G7 au Japon, Volodymyr Zelensky a affirmé ce dimanche qu’il ne restait rien de la ville, laissant entendre que les Russes s’en étaient emparés. Peu après, Kiev s’est empressé de démentir, affirmant ne pas avoir perdu Bakhmout.

À lire aussi Ukraine : le patron de Wagner déclare que la ville de Bakhmout a été totalement prise par les Russes

La ville de Bakhmout, située dans l’est de l’Ukraine, est le théâtre de sanglants affrontements depuis août 2022. Ce samedi, Wagner, puis le ministère de la Défense russe, ont affirmé avoir « totalement libéré » la ville qu'ils appellent « Artemovsk », son ancien nom soviétique.

« Il n’y a rien là-bas… »

En déplacement au Japon, invité surprise de la réunion annuelle du G7, le président ukrainien a été interviewé par la presse : « Président Zelensky, Bakhmout est-elle encore aux mains de l’Ukraine ? Les Russes disent avoir pris Bakhmout ». Le chef d’État a alors répondu : « Je ne pense pas », sans qu'il soit clair s'il répondait à la première ou à la seconde partie de la question.

À lire aussi Bakhmout : le groupe Wagner va obtenir les munitions et armements demandés à Moscou

Après cette réponse floue, le Président a poursuivi : « Vous devez comprendre qu’il n’y a rien là-bas… juste des ruines et beaucoup de Russes morts, a-t-il ensuite ajouté. Aujourd’hui, Bakhmout n’est que dans nos cœur...


Lire la suite sur LeJDD