Ukraine : premier procès pour crimes de guerre

L'Ukraine va mener le premier procès pour crime de guerre lié à l'invasion russe. Le mis en cause est un soldat russe de 21 ans, accusé d'avoir abattu un civil désarmé.

Les accusations de crimes de guerre en Ukraine sont presque quotidiennes depuis le début de l’invasion russe dans le pays. Des accusations que la justice internationale a promis de prendre au sérieux. Mais Kiev n’attendra pas que les cours de justice internationales se saisissent de ces affaires. Un premier procès pour crimes de guerre va bientôt avoir lieu : un soldat russe de 21 ans, est accusé d’avoir abattu un civil désarmé.

Vadim Shishimarin est accusé d’avoir tiré avec une kalachnikov par la fenêtre d’une voiture dans laquelle il circulait, pour abattre un civil de 62 ans qui n’était pas armé, détaille le bureau de la procureure Iryna Venediktova.

Le soldat accusé se déplaçait avec quatre autres militaires russes après l’attaque de leur convoi, le 28 février. Ils ont volé une voiture près du village de Chupakhivka, et « l’un des soldats a ordonné à l’accusé de tuer un civil, afin qu’il ne les dénonce pas », ajoute le bureau de la procureure. L’homme visé, qui n’a pas été identifié, « est mort sur place, à quelques dizaines de mètres seulement de chez lui ».

Perpétuité

Vadim Shishimarin, placé en détention, risque un emprisonnement à vie s’il est reconnu coupable de crime de guerre et de meurtre avec préméditation. La date du procès n’a pas été précisée.

La Russie a été accusée à maintes reprises par Kiev et par Washington notamment de commettre des crimes de guerre en Ukraine depuis le début...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles