Des Ukrainiennes posent en soutien à Olena Zelenska, critiquée pour son photoshoot pour « Vogue »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©Twitter @Business Ukraine mag
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La première dame ukrainienne a donné un long entretien au magazine américain.

Une publication Instagram qui fait grand bruit. Le mardi 26 juillet, la photographe Annie Leibovitz a partagé sur le réseau social la Une de « Vogue » US, à paraître en octobre prochain.

First Lady Olena Zelenska, Kyiv, Ukraine, July 2022 / For @voguemagazine To Be Featured In Vogue Magazine, October 2022 pic.twitter.com/dxMaWUbEHu

— Annie Leibovitz (@annieleibovitz) July 26, 2022

On y voit Olena Zelenska, première dame ukrainienne, assise sur des escaliers de marbre, accompagnée du titre de l'article qui lui est consacré : « Portrait of bravery » (« Portrait de la bravoure », en français).

À lire également >> Sonya Zabouga, rédactrice en chef du ELLE Ukraine : « J’ai très peur, mais j’essaie d’être forte »

Un long entretien a également été partagé par le site américain dans la foulée, avec plusieurs photos du shooting. La première dame ukrainienne pose au milieu de soldats en treillis ou enlacée avec son mari.

First Lady Olena Zelenska and President Volodymyr Zelenskyy, Kyiv, Ukraine, July 2022 / For @voguemagazine To Be Featured In Vogue Magazine, October 2022 pic.twitter.com/i6hMGsJ1lY

— Annie Leibovitz (@annieleibovitz) July 27, 2022

« Assieds-toi comme une fille »

De quoi déclencher la colère de certains internautes, qui y voient une « mise en scène », « provocation » ou une « indécence », alors que la guerre continue de faire rage en Ukraine six mois après l’invasion russe.

Ukraine’s #sitlikeagirl flash mob in...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles