Un homme transgenre qui pensait ne pas pouvoir tomber enceint vient d’accoucher de son premier enfant

[Photo: Caters]

Un homme transgenre s’est exprimé ouvertement sur l’accouchement de son premier enfant et sur les “moqueries quotidiennes” dont il a été victime au cours de sa grossesse.

Wyley Simpson, 28 ans, a découvert avec étonnement qu’il était enceint de son fiancé Stephan Gaeth en février 2018, alors qu’il était en pleine transition pour devenir un homme.

Il pensait ne pas pouvoir tomber enceinte, ayant commencé à prendre de la testostérone en 2012 et n’ayant pas eu ses règles depuis plusieurs années.

Le couple a décidé de garder l’enfant, même si les deux hommes recevaient des “réflexions de la part d’inconnus” et ne se sentaient pas tout à fait prêts à accueillir leur premier enfant au début.

En septembre 2018, Wyley a accouché de leur fils Rowan, via une césarienne d’urgence, mais le parcours a été semé d’embûches pour les jeunes parents.

Wyley, qui a toujours des organes reproducteurs féminins, s’est confié à propos de la grossesse : “On ne voit pas un homme enceint se balader dans la rue tous les jours, et nous avons donc été victimes de pas mal de moqueries”.

Photo de Wyley Simpson avant sa transition [Photo: Getty]

“On me disait que je n’allais jamais devenir un homme, ‘les hommes ne portent pas de bébés’ et tout le monde m’appelait ‘ça’”.

Mais l’opinion des autres n’était pas l’unique problème lors de la grossesse, car Wyley avait également des difficultés à gérer l’impact émotionnel.

“J’ai commencé ma transition à 21 ans, et avoir un petit ventre rond est tellement féminin… J’avais du mal à gérer tout ça”, confie-t-il.

Mais, Wyley s’est habitué à son nouveau rôle de parent depuis qu’ils ont ramené leur enfant de six mois à la maison.

“Mon ventre a fini par disparaître et j’ai commencé à reprendre des hormones, et tout s’est bien passé”, explique-t-il. “Moi et Stephan sommes désormais des papas plus qu’heureux et nous avons hâte de continuer ce parcours en famille”.

Wyley Simpson avec son fiancé Stephan Gaeth et leur fils, Rowan [Photo: Caters]

Le couple ne prévoit pas d’avoir d’autres enfants de sitôt.

“Je prévois une transition complète dans le futur, et il y a donc peu de chances que j’ai un autre enfant de manière naturelle”, a-t-il confié.

“C’était une sensation incroyable de porter Rowan, de sentir ses petits coups dans le ventre et d’aller aux échographies, mais en tant que personne, je ne peux pas continuer à faire ça”.

“Je ne me considère pas moins homme à cause de ce qui s’est passé, mais je ne me sens pas suffisamment féminine pour être enceint, c’est pourquoi ça n’arrivera plus”.

Danielle Fowler