Un reboot féministe pour Pirates des Caraïbes ? Pourquoi c'est une bonne idée

© Disney

Pirates des Caraïbes sera-t-il le prochain film à avoir droit à un reboot avec des personnages féminins ? C'est la rumeur qui court depuis quelques jours. La franchise de Disney, popularisée par Johnny Depp, Orlando Bloom et Keira Knightley pourrait bientôt revoir le jour, centré sur des personnages féminin. Et c'est l'actrice Karen Gillan qui pourrait avoir la lourde tâche de porter le projet. 

Voilà près de 20 ans que les téléspectateurs ont pu découvrir le premier volet de la saga Pirates des Caraïbes dans les salles obscures. A l'époque, les aventures du Capitaine Jack Sparrow, incarné par Johnny Depp, avaient remporté un franc succès au cinéma, et très vite, le long-métrage avait eu droit à plusieurs suites, la dernière datant de 2017. Mais comme cela a pu être le cas pour Gosthbusters ou encore Ocean's Eleven, la franchise pourrait revenir sur grand écran avec un tout nouveau casting, plus tourné vers des personnages féminins. Une idée qui ravit certains spectateurs, mais qui est beaucoup décriée.

Pourquoi rebooter une telle franchise ? 

Ce n'est pas un secret, le public – et en particulier le public masculin – a du mal avec l'idée de voir des rôles habituellement portés par des hommes revenir à des femmes. L'idée de voir une femme dans le rôle de James Bond avait notamment reçu pas mal de critiques, de même que les reboots féminins et féministes de plusieurs autres franchises. Le sexisme ordinaire derrière ces critiques prend souvent la forme de l'argument suivant : "Pourquoi confier des rôles masculins historiques à des femmes, plutôt que de leur créer de nouveaux rôles ?"

La question est légitime. Dans un monde idéal, les scénaristes imagineraient plutôt de nouvelles histoires, de nouvelles héroïnes, pour mettre en avant les femmes dans les salles obscures. C'est en tout cas l'avis de la journaliste cinéma Pauline Mallet, qui évoque le cinéma et le féminisme dans son podcast Sorociné : "Avoir des lead rôles féminins ne veut pas forcément dire être féministe. Je pense, et on peut le constater avec Ocean's 8 et Ghostbusters, que ces films ne donnent pas vraiment de la substance et de la matière à une réflexion féministe mais plutôt tente de "rattraper" ce qui n'a pas été fait dans les oeuvres initiales soit en mettant en avant des personnages féminins. Ne serait-il pas plus intelligent de faire des histoires originales, de créer un univers aussi fort et aussi populaire avec des personnages féminins ?" Toutefois, il ne faut pas négliger le poids d'une franchise emblématique et de son titre : un titre tel que "Pirates des Caraïbes" représente en effet un argument marketing de poids, qui joue sur le fait que public connaît déjà la franchise, et serait donc plus à même de vouloir connaître la suite des événements. 

Le cinéma a besoin de plus d'héroïnes 

Au fil des dernières années, les actrices hollywoodiennes se sont de plus en plus impliquées pour obtenir des salaires équivalents à ceux des hommes. Et cela passe également par plus de rôles principaux confiés à des femmes, de manière à avoir plus de représentation dans le milieu du 7ème art. Les femmes sont en effet lasses d'être décrites soit comme des femmes en quête de l'amour dans des comédies romantiques, ou comme des demoiselles en détresse dans les films d'aventures. Les héroïnes de ces dernières années ont donc remporté un grand succès, car elles permettent d'explorer le féminisme à l'écran, et donc d'en faire un sujet plus anglé "grand public". La preuve avec des films tels que Harley Quinn ou Captain Marvel, le très attendu Black Widow, ou encore la saga Wonder Woman, qui permet enfin aux petites filles comme aux femmes de se retrouver dans des personnages qui leur ressemblent. 

Toutefois, selon Océane Zerbini, créatrice du podcast The Lemon Adaptation Club, avoir une héroïne ne suffit pas à faire d'un film un long-métrage féministe. "Il faudra être attentive aux personnes derrière la caméra qui travailleront sur ce reboot : on rappelle qu'à ce jour, aucune femme n'a réalisé ou même écrit de film Pirates des Caraïbes ! Mettre une femme en lead comme la rumeur le veut peut offrir un nouveau modèle de femme pirate, et c'est encore assez rare au cinéma donc tant mieux. Mais tout va résider dans le traitement, et le mot "féministe", s'il est en vogue dans le cinéma hollywoodien pour appâter un public plus féminin, reste davantage un label qu'une réelle garantie de films de qualité." Un avis partagé par la Pauline Mallet, qui précise : "Il me semble important également de souligner que les reboot "féministes" viennent souvent des grands studios qui y voient plutôt une sorte d'opportunité pour toucher un public encore plus large en s'adaptant, en quelque sorte, aux nouvelles "moeurs" et aux nouvelles pensées sociales."

Karen Gillan, actrice idéale pour un projet d'envergure 

Selon les premières informations, Karen Gillan serait en négociation pour se glisser dans la peau de l'héroïne de ce nouveau volet de Pirates des Caraïbes. Elle rejoindra ainsi Keira Knightley ou encore Pénélope Cruz dans la liste des femmes à avoir incarné des pirates dans la franchise. Et le moins que l'on puisse dire est qu'elle représente un choix intelligent : depuis de nombreuses années, elle s'est en effet glissée dans la peau d'aventurières en tout genre. Un atout, selon Pauline Mallet : "Je pense qu'elle est parfaite pour le rôle. C'est une habituée des films à gros budget, avec une image qui colle aux studios actuelles. Elle est un visage connu pour la jeune génération donc les studios ne prennent pas trop de risques à ce niveau et je suis certaine qu'elle a tout à fait les capacités pour incarner un personnage comme celui-ci. Néanmoins, la plupart des news sur le film relèvent déjà un souci : faire de ce personnage une Jack Sparrow au féminin. Le souci c'est qu'on ne la fait pas exister par elle-même mais en remplacement d'un personnage (qui plus est masculin...) qui existe et qui n'a plus rien à prouver au public depuis très longtemps." 

(Photo by Matt Winkelmeyer/FilmMagic,)

Pour les fans de séries télévisées, l'actrice est l'inoubliable interprète d'Amy Pond dans la série Doctor Who. Sur grand écran, elle a été l'héroïne du retour de Jumanji, au côté de The Rock, ainsi que celle des Gardiens de la Galaxie et d'Avengers, dans le rôle de l'extra-terrestre Nebula. Preuve qu'elle a tout ce qu'il faut pour se transformer encore une fois en femme forte, mais cette fois-ci dans une époque, un style différent. Un vrai challenge, selon Océane Zerbini : "Le choix de Karen Gillan la confirmerait définitivement comme une nouvelle action-woman sûre à Hollywood, mais si elle prend le rôle, j'espère qu'elle pourra se façonner un personnage de manière aussi intime que ce qu'avait fait Johnny Depp. Le personnage de Jack Sparrow ne serait rien sans ses ajouts et ses contributions personnelles, et c'est pour ça qu'autant de gens l'affectionnent, encore aujourd'hui. Cela va rendre la tâche de Gillan d'autant plus difficile de passer derrière lui, mais elle réussit à rester charismatique même à côté de quelqu'un comme The Rock dans les films Jumanji, alors pourquoi pas !"

A LIRE AUSSI

> Black Widow : tout ce qu’il faut savoir sur le prochain film de Scarlett Johansson

> Birds of Prey, le revirement féministe d’Harley Quinn

> Pirates des Caraïbes: un reboot en préparation avec le créateur de Chernobyl