Une rédactrice mode de 28 ans s'habille de la même manière tous les jours : explications

(Photo : Getty Images)

Il y a toujours un enfant qui a de l’idée en confiant lors des débats sur les uniformes scolaires : « Franchement, je pense qu’un code vestimentaire serait le bienvenu ». Cet enfant… Eh bien, c’était probablement Sigrid McCarthy, la rédactrice du magazine australien Intent Journal, qui s’est récemment entretenue avec The Age au sujet de son « uniforme personnel ».

McCarthy porte des variantes de la même tenue tous les jours. Son look d’hiver est constitué d’un col roulé noir, d’une jupe noire ou d’un pantalon noir bien ajusté, et d’une paire de bottes R.M. Williams ou des mocassins en cuir noirs. En été, sa palette de couleurs évolue légèrement, et la jeune femme enfile une chemise blanche. Elle se contente d’ajouter une petite touche de gris « lorsque je me sens particulièrement audacieuse », confie-t-elle.


Pas de capes @siggimcc ! Pas de couleurs. Pas de motifs… Pas de stress. Mon amie d’intentjournal à propos de la liberté incroyable associée à un uniforme personnel dans #sustainablestyle aujourd’hui – vous savez où trouver le lien. . . . .

On comprend aisément l’attrait d’un uniforme personnel. S. McCarthy doit gagner beaucoup de temps en choisissant ses vêtements le matin, elle évite également d’avoir à stresser à propos ce qu’elle doit porter et quelles tendances adopter. « Je me sens forte et puissante dans mes vêtements. Il existe une certaine liberté dans tout ça, je trouve que ça me rend plus forte », a-t-elle confié.

McCarthy précise que sa garde-robe remplie de vêtements assortis entre eux signifie qu’elle peut continuer à faire du shopping malgré tout. « Je ne suis pas une minimaliste de l’extrême : certaines personnes ne possèdent que cinq articles dans toute leur garde-robe, mais j’achète des vêtements. Je n’en achète simplement pas des tonnes, et je porte régulièrement tout ce que j’achète », a-t-elle confié.

D’autres experts de la mode apprécient l’idée que « moins, c’est mieux » côté garde-robe. La directrice artistique Matilda Kahl a expliqué dans Harpers Bazaar qu’elle portait la même tenue (chemisier en soie blanc et pantalon noir) au travail tous les jours. Elle nous rappelle également que les hommes portent des uniformes au travail depuis des décennies sans que personne ne réagissent : le costume.

La joie de porter la même tenue au quotidien, du moment qu’il s’agit d’une tenue de choix, permet de se lever plus facilement le matin. Racked précise que les uniformes ont évolué d’une règle scolaire catholique très peu appréciée à un coup de force avant-gardiste. « Une garde-robe constante est plus rentable, plus durable et plus sensée qu’une garde-robe qui change en fonction des dernières tendances chaque année », confie Rebecca Huval.

Si vous êtes tentée d’adopter cette idée d’uniforme personnel, n’oubliez pas cette petite précision très sage de S. McCarthy : vous contrôlez votre garde-robe, elle ne vous contrôle pas.

Leah Prinzivalli
Yahoo Style