US Open: la malchance continue pour Pouille, obligé de renoncer après une blessure

US Open: la malchance continue pour Pouille, obligé de renoncer après une blessure

Blessé au dos lors du troisième tour des qualifications de Wimbledon fin juin, Lucas Pouille est toujours touché. Toujours à la rechercher de son niveau, le tennisman tricolore devra donc encore attendre avant de rejouer en Grand Chelem.

Ce mardi, le joueur français a annoncé son forfait pour l'US Open (28 août - 10 septembre) où il devait à nouveau passer par la voie des qualifications pour accéder au tableau principal.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Retour espéré pour le Challenger de Rennes en septembre

Après de nombreux mois de galères, Lucas Pouille s'était hissé au deuxième tour de Roland-Garros cette année, mettant fin à une année de disette sur le circuit ATP. Sa blessure à Wimbledon a remis un coup d'arrêt.

"Tous les soins et la rééducation que nous avons mis en place ont grandement accéléré la cicatrisation mais ne m'ont pas permis d'être prêt à temps pour le tournoi de l'US Open, a commenté Pouille sur son compte Instagram. Lors de ma reprise de l'entraînement début août les signaux étaient positifs jusqu'à la reprise du service où les douleurs sont revenues... ce qui m'a poussé à me retirer de New York."

Lucas Pouille assure que la décision "n'a pas été facile à prendre" tant il "ailme jouer cet incroyable tournoi". En 2016, il avait battu Rafael Nadal lors des huitièmes de finale de l'US Open avant de s'incliner ensuite face à Gaël Monfils. Il n'est plus apparu à Flushing Meadows depuis 2021, où il avait été sorti dès le premier tour.

"Après discussion avec le staff médical nous avons pris la décision de mettre un autre traitement en place, a poursuivi l'homme de 29 ans. Dans les prochains jours, je vais de nouveau reprendre l'entraînement et notamment le service en espérant que les douleurs aient disparu." Le Nordiste espère pouvoir revenir à la compétition lors du Challenger de Rennes, à partir du 10 septembre.

Article original publié sur RMC Sport