Vélos : des aides pour l'achat ou la réparation

·2 min de lecture

Au niveau national comme local, l’acquisition ou la remise en état d’un cycle peut donner droit à un coup de pouce financier.

Paris Match. Quelle aide espérer de l’Etat ?
Olivier Schneider. Vous pouvez bénéficier d’un bonus national si vous faites l’acquisition d’un vélo à assistance électrique (VAE) neuf. Son versement est toutefois conditionné par l’obtention préalable d’une aide similaire attribuée par votre région, votre département ou votre ville. Ce bonus vélo ne vient donc qu’en complément d’une subvention déjà allouée par votre collectivité locale. Renseignez-vous d’abord auprès de celle-ci pour connaître les dispositifs existants.

A combien s’élève ce bonus vélo ?
Son montant ne peut excéder celui de la prime versée par la collecti- vité locale. L’aide de l’Etat ne peut, par ailleurs, dépasser 200 €. Pour y pré- tendre, vous devez être majeur, être domicilié en France et justifier d’un revenu fiscal de référence par part infé- rieur ou égal à 13 489 €. De plus, vous devez conserver votre VAE pendant au moins douze mois.

"

Le coup de pouce pour les vélos d'occasion est prolongé jusqu'au 31 mars

"

Quelques exemples d’aides locales ?
En Occitanie, la métropole de Montpellier alloue une aide de 500 € pour l’achat d’un vélo électrique neuf, sans conditions de ressources mais dans la limite de 50 % du prix du cycle. En cumulant toutes les autres aides soumises à conditions (200 € de l’Etat, 200 € de la région, 250 € du département), vous pouvez alors prétendre à une subvention maximale de 1 150 €. Mais vous vous engagez à ne pas revendre le vélo avant trois ans. La Ville de Paris, elle, prend en charge 33 % du prix d’achat hors taxes d’un VAE, dans la limite de 400 €. Idem si vous convertissez un vélo mécanique en vélo électrique (“retrofit”). L’aide peut atteindre 600 € si vous achetez un(...)


Lire la suite sur Paris Match