Vélotourisme, une autre façon de pédaler !

Il n'y a que des bonnes raisons d'opter pour des escapades à bicyclette. Mais pas question de partir à l’aventure sans un minimum de préparation. Première étape, se renseigner sur les routes agréables et sécurisées (voies vertes, pistes cyclables…) afin de choisir le dénivelé adapté. Les sites www.veloenfrance.fr et www.francevelotourisme.com centralisent les infos sur les itinéraires, les étapes incontournables et les hébergements. Un passage obligé avant de se lancer.

"Comme c'est un sport porté, le vélo est vraiment accessible à tous. Prévoir des étapes de 40 km par jour est une bonne moyenne si on débute. Ça ne représente pas plus de 3 heures en roulant à 15 km/h, en mode balade, et tout le monde est capable de le faire", rassure le Dr Delga. Si on est déjà adepte du vélo, on peut cibler des étapes d'une soixantaine de kilomètres sans problème. Pour ne pas porter le poids des affaires sur le vélo, on prévoit un circuit en étoile ou on fait appel à une agence qui transporte notre valise chaque jour jusqu'au prochain hébergement. On ménage du temps pour les visites et la pause pique-nique.

Même s'il y a peu de contre-indications, après 50 ans, mieux vaut faire un bilan auprès d'un médecin, surtout si on fait peu de sport en temps normal. Il prescrira sans doute un test d'effort pour vérifier qu'on peut se lancer dans l'aventure. Les semaines qui précèdent le départ, on essaie de marcher un peu plus et de faire des exercices type squat ou chaise pour renforcer les cuisses. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite