La véritable histoire de la redingote et du chapeau de Napoléon 1er

·1 min de lecture

À quoi reconnaîtrait-on Napoléon entre mille ? A sa redingote grise et à son chapeau légendaire ! La redingote grise est l'un des plus grands traits de génie de Napoléon. L'historien G. Lenotre écrit à son sujet : "Il avait compris que, gagner des batailles, fonder des royaumes, bouleverser l'Europe, cela n'était pas tout pour sa gloire. Il fallait encore qu'il imprimât dans l'esprit de ses contemporains, dans l'imagination des siècles à venir une image de lui qui ne fut point banale, une silhouette personnelle, étrange, et simple pourtant, quelque chose que l'on n'avait jamais vu et qui cependant n'eut rien de théâtral ni de luxueux".

>> Retrouvez les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern en replay et en podcast ici

Sur l'uniforme des grenadiers à pied de la Garde, qu'il portait ordinairement, il eut l'idée de mettre une simple redingote en drap gris de bon bourgeois aisé. Cette redingote grise en drap fin de Louviers avait des manches très larges, de manière à ce que Napoléon puisse la retirer ou la mettre sans enlever les épaulettes qui y étaient fixées.

Redingotes grises, vertes et bleues

Cette bizarrerie, qui chez tout autre eut paru ridicule, obtint le succès que l'on sait : notre imaginaire collectif ne connaît pas Napoléon dans son pompeux costume de sacre, dont David avait donné le croquis. Elle a oublié le costume de velours rouge à boutons de diamants du premier consul. Pour elle, l'empereur n'est pas vraiment l'empereur qu'avec sa redingote grise et so...


Lire la suite sur Europe1