Comment va Michael Schumacher ? Les révélations inattendues d'un proche

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
 Michael Schumacher at function in Dublin 2004
Michael Schumacher at function in Dublin 2004


Les fans de Michael Schumacher continuent de se demander comment va le pilote depuis son grave accident le 29 décembre 2013. Ces dernières années, les proches du champion de formule 1 se sont faits très discrets et ont préféré ne rien dire sur son état de santé, mais on sait toutefois qu'il a souffert de lésions neurologiques graves et en subit encore les séquelles.
Malgré ce silence, son ami de longue date et ancien directeur de Ferrari, Jean Todt, s'est exprimé au sujet du pilote face à la chaîne allemande NTV, restant cependant prudent dans ses paroles.
L'ancien président de la Fédération internationale de l'Automobile a déclaré quand à celui que ses fans appellent affectueusement "Schumi" : "Michael ne me manque pas, je peux le voir. Mais bien sûr ce qui me manque, c'est ce que nous faisions ensemble. C'est vrai que je regarde des courses de F1 avec lui".
La semaine dernière, Jean Todt était présent lorsque Michael a reçu le Prix d'État de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Un prix qui a été décerné à sa femme Corinna et sa fille Gina-Maria en son absence, lesquelles étaient très émues.
"Si c'était émouvant pour vous, vous pouvez imaginer à quel point c'était émouvant pour moi" a confié Jean Todt. "Émouvant, mais en même temps une grande fierté de pouvoir parler de Michael. Vous avez des gens autour de vous qui sont tout simplement spéciaux. Et d'une certaine manière, Michael est aussi très spécial. Corinna, Mick et Gina sont également devenus spéciaux pour moi. Ils sont tous devenus une famille pour moi, pour ma femme et pour mon fils."

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles