Va-t-on abandonner la bise pour toujours ?

·2 min de lecture

En France, la bise fait partie des meubles et ne se pratique pas n'importe comment. Gare à celui ou celle qui déciderait de réellement poser ses lèvres sur les joues de l'autre : il s'agit plutôt d'un baiser dans le vent que contre l'épiderme. Du peau à peau plus que du bouche à joue. Rien de collant, rien de baveux pour qui sait s'y prendre. Mais assez de contact pour inquiéter en temps de pandémie mondiale.

Depuis mars 2020 et l'émergence de l'épidémie de Covid, la coutume a donc quasi disparu. Dans l'espace public comme dans beaucoup de cercles privés. Seul·e·s les réfractaires osent s'y aventurer, préférant se saluer en prenant le risque de (se) contaminer que de se contenter d'un "coude à coude" ou d'un signe à distance. Une preuve de leur résistance - au virus comme au gouvernement - on pense.

Maintenant que la population se vaccine, on aurait pu imaginer le retour de cette coutume comme un objectif à atteindre pour un peuple qui la perpétue depuis tant de décennies - et aime à jouer sur le cliché que cela crée à l'étranger. Seulement,elle ne semble plus faire l'unanimité.

On se demande : le rituel que la réputation précède aux quatre coins de la planète va-t-il passer à la trappe pour le bien commun ? Les réticent·e·s qui n'étaient déjà pas fans avant le Covid vont-ils saisir l'opportunité pour y échapper ? Finalement, la bise vit-elle ses dernières heures ? Réponses.

De l'antiquité aux années 60 : un parcours semé d'embuches

La bise ne date pas d'hier. Et ce n'est pas la première fois qu'on la remet en question non plus. Historiquement, on remonte sa trace jusqu'à l'Antiquité, où elle a été instaurée par les Romains. Elle devient monnaie courante parmi les nobles du Moyen-Âge, précise Le Progrès, avant de disparaître durant la Renaissance au profit de la courbette, très certainement pour des raisons d'hygiène. Au 14e siècle, l'Europe est décimée par une épidémie meurtrière : la peste noire, qui fait... Lire la suite sur le site Terrafemina
5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles