En vacances à Doualala, au Cameroun, avec la chanteuse Irma

©

Chaque semaine, une personnalité nous dévoile son spot estival favori. La chanteuse franco-camerounaise nous guide à travers Douala, sa ville de cœur.

« La première chose à faire quand on arrive à Douala, c'est d'aller déguster du poisson, tout frais pêché, à La Baleine Bleue, sur les rives du Wouri, le fleuve qui traverse la ville. C'est un restaurant très couleur locale où on te demande de choisir ton poisson et où on le fait braiser devant toi. En général, je commande un bar, j'en mange la moitié et je rapporte le reste chez moi. C'est divin et c'est vraiment l'esprit de la ville. Comment je la décrirais ? C'est un peu comme Paris, au fond : l'ambiance est hyper-électrique, et il y a des embouteillages partout. Le climat est chaud et humide, et devient vite suffocant. Je circule à moto-taxi pour éviter les bouchons et je m'habille en boubou pour ne pas mourir de chaud. Je ris beaucoup : les habitants de Douala ont la réputation – méritée – d'avoir beaucoup d'humour. Je conseille d'ailleurs à tous mes amis qui font du stand-up de s'y rendre. Et de prendre des notes. Je vais souvent au Somewhere, dans le quartier de Bonassama, une galerie en plein air où sont exposés des artistes contemporains camerounais. C'est un endroit fréquenté par de jeunes hipsters, on peut y prendre un verre, et la déco est très colorée, singulière. J'adore aussi aller me faire tresser chez Sarah Coiffure, dans le quartier populaire de New Bell. Pour trouver le salon, il faut connaître. Tu prends des ruelles en terre, tu arrives devant une entrée avec un rideau : c'est là. Un lieu 100 % vintage, et la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles