Vacances d'été 2021 : ces hébergements ont triomphé auprès des Français

·2 min de lecture

Où sont partis les Français durant les vacances d'été 2021 ? Si la mer a été, sans surprise, la destination phare, un hébergement plus inattendu a triomphé auprès des touristes de l'Hexagone, selon les analyses de l'agence de voyage en ligne maeva.com.

Les vacances d'été 2021 n'auront définitivement pas été comme les autres. Bouleversés par la crise sanitaire, les projets des Français se sont tournés en priorité vers l'Hexagone, 86% des voyageurs l'ayant élu comme destination*. Un regain d'intérêt qui n'a pas profité aux villes, pour lesquelles les réservations ont chuté de 11,8%, quand la campagne et la mer en totalisaient respectivement +82,4% et +24,4%*** vs 2019 (avant le Covid). Et ces chamboulements ont particulièrement profité à un type d'hébergement : le camping !

Le camping, grand gagnant de la saison 2021

Selon l'agence de voyages en ligne maeva.com (Groupe Pierre & Vacances Center Parcs), qui a analysé les 50 000 offres consultées par 500 000 vacanciers, 52% ont opté pour l'hôtellerie en plein air. Une proportion qui augmente finalement peu par rapport à l'avant crise sanitaire (+2 points vs 2019). Mais le camping, lui, rencontre un succès tout particulier : durant l'ensemble de la saison estivale, le taux d'occupation était de 86% contre seulement 60% en 2019. Mieux, celui-ci avoisinait même les 99% en août 2021 (et 80% pour les locations de particulier). Il faut dire que les vacanciers étaient 74% à s'installer dans les campings dès le mois de juillet, contre seulement 36% en 2019.

A découvrir également : Les meilleurs campings de France

Les départements les plus populaires auprès des vacanciers dans les campings

Côté destinations, ce sont les...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles