Vacances d'été : ces départements qui ont été boudés par les Français

·1 min de lecture

Cet été, la France a été la destination phare des vacanciers. Mais tous les départements n'ont pas profité de ce succès. La Haute-Corse, les Hautes Alpes ou encore la Loire-Atlantique ont été délaissés par les voyageurs.

Les vacances d'été 2021 furent bien particulières pour les Français. Bouleversés par les aléas de la crise sanitaire, leurs projets estivaux se sont davantage tournés vers l'Hexagone : 86% des voyageurs l'ont élu pour leurs escapades*. Un succès qui a profité à la voiture (77% des touristes l'ont utilisée, seuls 9% ayant préféré l'avion et 8% le train**) et au camping, qui a triomphé.

De même, les locations de vacances avoisinaient les 90% d'occupation au moins d'août dans certaines régions... au détriment d'autres destinations. Selon une analyse effectuée en septembre 2021 par le comparateur de locations de vacances Likibu.com, certains départements n'ont pas attiré les foules.

A découvrir également : 5 locations de rêve (presque) gratuites en France, en Espagne et en Italie

Alors que le Var, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône et l'Hérault représentaient respectivement 6,7%, 6,2%, 4,3% et 4,2% des réservations de nuitées, d'autres ont été délaissés. Le Pas-de-Calais, la Seine-Maritime et les Hautes-Pyrénées n'ont, chacun, représenté qu'1% des locations d'hébergements.

Les départements les moins populaires cet été

  1. Le Pas-de-Calais : 1,1%

  2. La Seine-Maritime : 1,1%

  3. Les Hautes-Pyrénées : 1,1 %

  4. L'Isère : 1,2 %

  5. L'Ille-et-Vilaine : 1,4%

  6. Les Hautes-Alpes : 1,4%

  7. L'Aude : 1,5%

  8. La Haute-Corse : 1,6%

  9. La Loire-Atlantique : 1,6%

* Sondage VVF Ingénierie, mai 2021.

**...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles