Vacances de Pâques : repas en famille, déplacements, offices religieux… qu’aura-t-on le droit de faire ?

·1 min de lecture

Après un an de confinements, couvre-feu et autres restrictions sanitaires, les Français continuent d’espérer que les fêtes représenteront une parenthèse de bonheur dans ce quotidien difficile. C’était d’ailleurs plus ou moins le cas à Noël, puisque le gouvernement avait fait preuve d’une certaine tolérance en autorisant des réunions familiales en petit comité. Mais visiblement, Jean Castex tient aujourd’hui un discours beaucoup plus ferme concernant les festivités pascales. Comme l’a fait savoir le Premier ministre dans les colonnes du Parisien, mardi 23 mars 2021, l’heure n’est plus à l’indulgence. Alors que seize départements sont désormais soumis à des mesures renforcées depuis une semaine, la question du week-end de Pâques vient d’être tranchée par le bras droit d’Emmanuel Macron. Femme Actuelle vous propose un résumé de ce qu’il sera possible de faire, ou pas, les 3 et 4 avril prochains.

Jean Castex l’a assuré : “Il n’y aura pas d’exception pour les repas de famille” dans les zones confinées. Les réunions à table ne seront donc autorisées qu’en présence des membres d’un même foyer. Idem pour la fameuse chasse aux œufs, qui devra se faire sans les grands-parents, cousins et autres. “Il faut que ça reste dans la stricte intimité familiale de la maison, de l’appartement, et ne pas recevoir ses amis, sa famille, ne pas se déplacer. Je sais que c’est particulièrement frustrant, fatiguant, triste, pour une grande partie des familles françaises”, a d’ailleurs précisé sur BMFTV le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite