Vaccin AstraZeneca : un mannequin britannique est décédée après avoir reçu une première injection

·1 min de lecture

Stephanie Dubois était un mannequin britannique. Ce samedi 22 mai, cette femme de 39 ans qui vivait sur l'île de Chypre est décédée après plusieurs jours de coma. Si, à ce jour, rien n'est confirmé, sa mort pourrait être liée aux effets secondaires du vaccin Oxford-AstraZeneca contre le Covid-19.

Retour en arrière. Le 6 mai 2021, Stephanie Dubois (très suivie sur les réseaux sociaux) annonce à ses abonnés avoir reçu une première injection du vaccin, dans la ville de Paphos (à Chypre) : "je déteste les piqûres (…) Quiconque vous dira "on ne sent rien, tu verras !" est un menteur ! (…) Maintenant je me sens horriblement mal. Une pizza et au lit !" peut-on lire sur Facebook.

Une enquête a été ouverte par l'Agence européenne des médicaments (EMA)

Le 8 mai 2021, le mannequin donne de ses nouvelles : "je me suis sentie hyper mal après la vaccination avec les effets secondaires (je pense que je les ai tous eus) mais, 48 heures après, je vais mieux" écrit-elle sur Facebook. Dans une vidéo, on la voit danser, visiblement heureuse et en pleine forme.

Mais l'état de santé de Stephanie Dubois se détériore rapidement : le 14 mai 2021, elle doit être hospitalisée à l'hôpital de Nicosie. "Une heure après mon réveil, j'ai eu des convulsions dans tout le corps, j'avais l'impression que toutes mes articulations étaient rouillées, j'avais du mal à respirer et un mal de crâne persistant, je me sentais gelée jusqu'aux os et j'avais l'impression d'être (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Mal de dos : les bons gestes en télétravail
Fin du télétravail à 100% le 9 juin, et après ?
Vaccin Covid : tous les plus de 18 ans peuvent prendre rendez-vous pour une vaccination à partir du 31 mai
Cancers buccaux : les détecter tôt permet de les soigner dans 75% des cas
Le vaccin Moderna arrive en pharmacie et chez le médecin ce jeudi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles