Vaccin Covid-19 : 6 idées reçues (complètement fausses) à oublier

·1 min de lecture

La vaccination contre le coronavirus Sars-Cov-2 a débuté en France au mois de décembre 2020. Le vaccin contre le Covid-19 développé par Pfizer-Biontech (baptisé Comirnaty®) sera d'abord administré aux personnes les plus vulnérables (personnes âgées en Ehpad, personnel soignant...) puis proposé à toute la population française – il ne sera toutefois pas obligatoire !

Oui, mais voilà : la méfiance des Français vis-à-vis du vaccin contre le Covid-19 ne cesse de grandir. Ainsi, une enquête réalisée par l'institut BVA au mois de décembre 2020 a montré que 44 % des Français seulement envisageaient de se faire vacciner contre l'infection à coronavirus. Sur 32 pays étudiés, la France arrivait en 30ème position, devant la Serbie où 38 % de la population est favorable au vaccin...

L'objectif : vacciner 27 millions de Français avant l'été contre le Covid-19

Dans le détail, les femmes semblent plus méfiantes que les hommes vis-à-vis du vaccin anti-coronavirus. Les jeunes paraissent également peu enclins à se faire vacciner : 28 % des Français de moins de 25 ans contre 67 % des plus de 65 ans envisagent l'injection.

Derrière cette méfiance, outre les récents scandales sanitaires (Levothyrox, Mediator...) et la perte de confiance vis-à-vis des figures politiques (seulement 35 % des Français estiment que le gouvernement gère correctement l'épidémie de coronavirus, selon l'institut BVA), il y a les fake news qui fleurissent sur les réseaux sociaux.

Le (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Vaccin Covid-19 Moderna : feu vert de l'Agence européenne du médicament
Mutation Covid-19 : une dizaine de cas détectés en France
DIRECT. Covid-19 en France ce 6 janvier : chiffres, annonces
Faut-il manger plus (et plus gras) quand il fait froid ?
20 aliments pour booster votre immunité