Vaccination des 5-11 ans contre le Covid : "Ce n’est pas envisagé à très court terme"

·1 min de lecture

"Nous nous trouvons en France face à une reprise épidémique", a confirmé vendredi 5 novembre, le Premier Ministre, depuis le CHU de Montpellier.

Ce lundi 8 novembre, jour de rentrée après deux semaines de vacances, le masque fait son retour dans les salles de classe de 39 départements dont le taux d’incidence est supérieur au seuil d’alerte de 50 cas positifs au Covid pour 100 000 habitants.

Alors que les adolescents (12 à 17 ans) sont éligibles à la vaccination contre le Covid-19 depuis juin, l'étape suivante sera-t-elle la vaccination des moins de 12 ans ?

Vaccination des 5-11 ans : la France pourrait-elle suivre l'exemple des Etats-Unis ?

Depuis le mardi 2 novembre, les enfants américains âgés de 5 à 11 ans sont éligibles à la vaccination contre le Covid-19. Une autorisation en urgence de la Food and Drug Administration (FDA), l’agence américaine des médicaments, a en effet été accordée après que cette dernière a étudié les résultats d’essais cliniques menés par Pfizer sur plusieurs milliers d’enfants. La vaccination "permettra aux parents de mettre fin à des mois d’inquiétude pour leurs enfants", s’est félicité le président américain, Joe Biden.

Toutefois, le Pr Alain Fischer, expliquait il y a quelques semaines qu'il n'y avait "pas de nécessité" de l'envisager en France. Avant de préciser qu'aux Etats-Unis : "il y a plus d'enfants atteints et plus de formes sévères, probablement en raison des comorbidités comme l'obésité (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Après un cancer du sein, elles font un trek dans le désert marocain
DIRECT Covid-19 en France ce 8 novembre : chiffres, annonces
Fluvoxamine : cet antidépresseur est-il efficace pour réduire les formes graves du Covid-19 ?
Cancer du sein triple négatif : un nouveau médicament autorisé par la Haute Autorité de Santé
L'actrice Clémentine Célarié révèle être atteinte d'un cancer du côlon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles