Vaccination contre le Covid-19 : comment ça se passe pour les insuffisants rénaux et les dialysés ?

·1 min de lecture

Selon l'Inserm, environ 82 000 personnes en France souffrent d'une insuffisance rénale, une maladie qui correspond à la destruction progressive et irréversible des reins ; dans 50 % des cas, elle est le résultat de l'évolution d'un diabète ou d'une hypertension artérielle.

Les traitements de l'insuffisance rénale sont la dialyse (45 000 malades étaient concernés en 2015 : il s'agit d'une méthode d'épuration du sang qui permet de pallier la défaillance rénale) et la transplantation (36 433 greffes de reins ont été réalisées en 2015 en France).

Comment va se dérouler la vaccination contre le Covid-19 pour les personnes dialysées, transplantées ou insuffisantes rénales ? Première chose à savoir : comme l'explique l'association de patients Renaloo, les malades greffés ou dialysés, mais aussi les patients souffrant d'insuffisance rénale en EHPAD ou travaillant en EHPAD seront vaccinés en priorité, entre janvier et février 2021.

"S’ils attrapent le virus, [ces patients] courent un risque élevé de développer une forme grave, des complications et de nécessiter une hospitalisation, voire un passage en réanimation, explique l'association. Leur risque de décès est également important tout comme celui, moins connu mais réel, de garder des séquelles à long terme."

Un vaccin a priori sûr pour les patients souffrant d'insuffisance rénale

Entre février et avril 2021, les personnes insuffisantes rénales de plus de 65 ans et les insuffisants rénaux de (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT. Covid-19 en France ce 29 décembre : chiffres, annonces
9 aliments anti coup-de-froid
Mutation Covid-19 : ce que l'on sait
Gingembre + ginseng : le duo antifatigue de l'hiver
Ouverture des huîtres, coupure : que faire en cas de blessure la main ?