Vaccination covid-19 en entreprise :pas si simple !

·1 min de lecture

Suivant les recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) sur l'utilisation du vaccin Astra-Zeneca dans la stratégie vaccinale contre le covid-19, la ministre du Travail Elisabeth Borne et le secrétaire d'Etat chargé de la santé au travail, Laurent Pietraszewski, viennent d'autoriser les médecins du travail à administrer ce vaccin aux salariés de 50 à 64 ans atteints de comorbidités.

Depuis le 25 février, les services de santé au travail (SST), services autonomes et services inter-entreprises, ont ainsi pu s'engager dans la campagne de vaccination auprès des salariés répondant aux critères d’âge et de comorbidités tels que définis par les autorités sanitaires.

"Les services de santé au travail sont des professionnels expérimentés de la vaccination auprès du grand public. Leur mission principale est de protéger la santé des salariés. Chaque année, ce sont plusieurs dizaines de milliers de salariés qui sont vaccinés contre la grippe par leurs soins. Cette expérience ainsi que leur présence partout sur le territoire, au plus près du terrain, faciliteront l’accès au vaccin pour les salariés concernés" avait annoncé Laurent Pietraszewski dans un communiqué.

Une montée en puissance à partir de mars

Concrètement, les débuts n'ont pas été simples et, selon des informations recueillies par Le Parisien, seuls 10% des médecins du travail ont pu vacciner certains patients, soit 500 médecins que les 5000 que compte le territoire. En cause, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Qu'est-ce que le DNP, cette substance mortelle utilisée pour brûler les graisses
Hydroxychloroquine : l'OMS la déconseille fortement en prévention
DIRECT. Covid-19 en France ce 3 mars : chiffres, annonces
Acné sévère : un comité d'experts pour étudier les traitements à base d'isotrétinoïne
Journée mondiale de l'audition : 1 personne sur 4 aura des problèmes d'audition d'ici à 2050