Vaimalama Chaves opérée : elle donne des nouvelles à ses fans

·2 min de lecture

Ce fut une opération un peu douloureuse et très angoissante, mais néanmoins nécessaire pour Miss France 2019. La belle Vaimalama Chaves a en effet confié le vendredi 26 février sur Instagram qu'elle ne pouvait plus ouvrir les yeux à la lumière mais c’est pour la bonne cause : deux jours plus tôt, le 24 février, elle subissait une opération pour corriger sa myopie. Elle espère ainsi bientôt pouvoir enfin admirer les étoiles ou se balader dans un parc sans porter de lunettes ! "On est à J+1 de l'opération et je vous parle dans le noir parce que j'arrive pas à ouvrir les yeux face à la lumière, je suis devenue photophobique", a expliqué sans détour la jeune femme, en couple avec Nicolas Fleury, champion de VTT trial. Ainsi, l'ancienne reine de beauté doit éviter les grosses sources lumineuses pendant encore quelques jours, pour ne pas souffrir. Un passage nécessaire pour se remettre correctement de l’opération. Et après avoir donné des nouvelles, elle a expliqué à ses fans son choix de se faire opérer, et pourquoi ça n’a pas été évident pour elle…

Ainsi, l’ancienne Miss, qui s’est souvent confiée sur ses problèmes de poids durant l’adolescence, a rappelé que "prendre la décision de se faire opérer des yeux, c'est pas anodin". Elle a donc longuement hésité : "Ce n’était pas un choix facile à faire, surtout que j'avais vraiment peur", a-t-elle confié, avouant même avoir retardé ce moment au maximum : "J'ai repoussé une des opérations parce que je n’arrivais pas à me dire qu'il fallait que je le fasse. Quoi qu'il en soit, j'ai sauté le pas, et ça se passe assez vite, en vrai". Pour rassurer ses presque 600.000 followers, elle a décrit en détail le déroulement de l'intervention, du moment où elle a enfilé la blouse bleue, jusqu’à la fameuse opération, qui se déroule en anesthésie locale et dure une vingtaine de minutes : "Installation et check des yeux pour s'assurer d'être dans de bonnes conditions pour l'opération. Gouttes anesthésiantes pour les yeux. Anesthésie locale : (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite