Vaimalama Chaves : violemment taclée par Jean-Pascal Lacoste, elle réplique en direct

·2 min de lecture

Depuis la fin de son année de règne, Vaimalama Chaves s’est endurcie. Entre les remarques sur son poids et les mains baladeuses de certains maires, il faut dire que la couronne de Miss France n’est pas toujours facile à porter. Et même depuis qu’elle a cédé son écharpe et son titre à Clémence Botino, la jeune femme de 25 ans continue de faire parler d’elle. Récemment, ce sont ses histoires de cœur qui intéressent la presse people. Du visage de son amoureux aux détails croustillants de leur rencontre, le couple de Vaimalama Chaves est au cœur de l’attention.

Mais ces derniers mois, l’ancienne reine de beauté est aussi beaucoup apparue sur les plateaux de télévision. Et bien qu’elle ne soit plus Miss, elle continue de subir les critiques qui accompagnent ce titre. L’ex-chroniqueur de Touche pas à mon poste, Matthieu Delormeau, s’en était violemment pris à elle, tout comme Enora Malagré, qui n’avait pas hésité à s’attaquer à elle et au concours Miss France.

Mais forte de ces expériences, Vaimalama Chaves a développé une certaine répartie. Pas question pour la belle Tahitienne de se laisser faire, comme elle l’a encore prouvé dimanche 1er novembre 2020. Invitée dans un live Facebook organisé par le magazine Télépro, Miss France 2019 s’est prêtée au jeu du TV Quiz. Aux côtés de Thierry Beccaro, Vincent Mcdoom, Cédric Cizaire et Jean-Pascal Lacoste, elle a accepté de répondre à des questions autour du thème de la télévision. Mais contrairement à ses concurrents, Vaimalama Chaves n’est pas une experte du petit écran. “Pose des questions normales ! Je ne regarde pas la télé, vous voulez que je vous dise quoi ?”, a-t-elle lancé face à l’animateur. Il n’en fallait pas plus pour alimenter les railleries de Jean-Pascal Lacoste.

“Comment tu veux faire des questions normales ? Elle vit dans une tente Quechua sans la télé, elle ne peut pas poser des questions sur la télévision”, s’est-il agacé sur le ton sec qu’on lui connaît. “Vu que les personnes qui sont civilisées ont une maison, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite