“Je vais la tuer” : la terrible menace de Cédric Jubillar avant la disparition de Delphine Jubillar

·1 min de lecture

Cédric Jubillar a-t-il tué sa femme ? C’est la question que se pose la France entière, à commencer par les enquêteurs en charge du dossier sur la disparition de Delphine Jubillar. Et aujourd’hui, bien qu’elle ait pris sa défense au cours des six derniers mois, sa propre mère n’est plus en mesure d’affirmer son innocence. Avant d’être mis en examen pour “meurtre aggravé” et placé en détention provisoire le 18 juin 2021, Cédric Jubillar a passé 48 heures en garde à vue. Pour tenter de le faire parler, les gendarmes de Gaillac ont décidé d’organiser une confrontation avec Nadine, sa mère, elle aussi placée en garde à vue. Comme le révèlent nos confrères du Parisien, dans l’édition du lundi 5 juillet, les enquêteurs lui ont ainsi présenté plusieurs éléments incriminants. Parmi eux, une conversation téléphonique dans laquelle Cédric Jubillar profère des menaces de mort contre sa femme.

“Elle m’énerve, je vais la tuer, je vais l’enterrer et personne ne la retrouvera”, aurait ainsi déclaré le mari de Delphine Jubillar, au téléphone avec sa mère, quelques semaines avant la disparition de son épouse. Au cours de sa garde à vue, Nadine F. aurait finalement reconnu avoir entendu ces mots de la bouche de son fils. “Sur le coup, je n’ai pas pris ça au sérieux”, se serait-elle défendue face aux gendarmes, selon les informations recueillies par nos confrères. À ce moment-là, soit un mois et demi avant la mystérieuse disparition de sa belle-fille, elle croit à une menace en l’air, proférée sous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles