Vaisselle, papier toilette : une mère documente sa grève du ménage sur Twitter

Anaïs Guillon
·1 min de lecture

Épuisée par les tâches domestiques, une mère de famille britannique a détaillé dans une série de tweets les conséquences de sa grève du ménage au sein de sa famille. Une manière de sensibiliser avec humour sur la charge mentale qui pèse souvent sur les femmes.

Vider le lave-vaisselle, lancer une machine à laver, ramasser les chaussettes qui traînent... À la maison, les tâches ménagères restent souvent l’apanage des femmes. C’est ce qu’a démontré l’expérience d’une mère de famille qui, épuisée par les tâches ménagères, a cessé de faire la vaisselle et les machines à laver pour toute la famille. Très vite, le cocon familial s’est transformé en terrain miné. Un événement qu’elle a documenté de manière hilarante dans une série de tweets sur son compte Twitter @MissPotkin.

« Si seulement il avait allumé le lave-vaisselle »

Dans la maison, les premiers signes de cette grève du ménage se sont rapidement fait sentir. Dans une photo, on aperçoit le plan de travail de la cuisine encombré par de la vaisselle sale, des biberons et des couverts. « Personne ne dit rien au sujet de la grosse pile, mais je peux entendre leurs cerveaux faire tic-tac. Non, famille, je ne vais pas charger le lave-vaisselle aujourd'hui », écrit @MissPotkin. Le troisième jour, elle prévient que la famille a utilisé les derniers bols et cuillères... Cela n'a pas empêché son mari de préparer un café avec une cuillère de sevrage pour bébé.

Une mère fait la grève du ménage et montre le résultat
Une mère fait la grève du ménage et montre le résultat
Une mère fait la grève du ménage et montre le résultat
Une mère fait la grève du ménage et montre le résultat

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi