Valérie Damidot : “C’est Roxane, ma fille, qui m’a appris à devenir maman”

·1 min de lecture

Valérie et Roxane Damidot sont comme les deux doigts de la main. Mère et fille font tout ensemble, ou presque. Même signer un livre ! Ensemble, elles publient à quatre mains La terrible époque des sous-pulls acryliques, une bande-dessinée sortie jeudi 29 avril 2021 aux éditions Michel Lafon. L’histoire est tirée de celle de la mère (Valérie) et dessinée par la fille (Roxane). À cette occasion, le duo a accepté de se confier à Femme Actuelle pour une interview “Maman.” Quelles sont leurs relations ? S’entendent-elles toujours bien, année après année ? Valérie et Roxane Damidot ont répondu à toutes nos questions à ce sujet, avec beaucoup d’humour et d’émotions. “C’est Roxane, ma fille, qui m’a appris à devenir maman”, lâche d’abord la star de l’émission D&Co, qui a fait les belles heures de la chaîne M6. “Tu ne nais pas maman”, poursuit l’animatrice. “Il faut arrêter de penser ça, de se dire que toutes les femmes sont faites pour être mères… Pas du tout.” Étant fille unique, Valérie Damidot rêve, très jeune, d’avoir une grande famille… Avec au moins quatre enfants. Mais elle change rapidement d’avis en prenant conscience de la difficulté de la tâche. “Je suis ravie d’avoir eu un garçon et une fille, ils sont à la fois tellement semblables et différents.”

Pendant quelques années, avant de se mettre en couple avec l’homme qui partage sa vie depuis près de deux décennies, Valérie Damidot se confronte à la vie de mère célibataire. “Pour élever des enfants quand on est une maman célibataire, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite