Valérie Damidot a fait de la chirurgie esthétique et on ne l'y reprendra plus

·1 min de lecture

Valérie Damidot est une personnalité qui ne mâche pas ses mots - et c'est tant mieux. Le dernier sujet sur lequel elle s'est exprimée avec un franc-parler rafraîchissant ? La chirurgie esthétique. Sans culpabiliser celles et ceux qui y auraient recours, elle a raconté pourquoi elle ne souhaitait pas aller sur ce terrain-là... une deuxième fois.

"L'idée d'avoir un front figé, ça me colle un cafard !", lance-t-elle dans une interview pour Gala. "Moi, j'ai des rides, la peau un peu fripée sur le cou, mais je n'en ai pas envie du tout", sous-entendu de passer par le bistouri.

Elle explique l'opération qu'elle a subie "quelques années après la naissance de [son] fils". "J'avais le ventre qui tombait un peu, ce n'était pas joli. J'ai fait une espèce de liposuccion pour retendre la peau", se souvient-elle. Mais c'est tout, parce que "ça [la] fait flipper", lâche l'animatrice. Et pour cause : elle a vu "des copines souffrir" après certaines interventions, notamment des augmentations mammaires. "J'ai de la chance, ils ne tombent pas trop", commente-t-elle en souriant.

"Si vous vous sentez mieux, tant mieux !"

Valérie Damidot poursuit en précisant préférer "les vraies médecines esthétiques pour la peau, les choses douces, les massages, les huiles, les crèmes, ça, j'adore". Elle reprend toutefois : "Après, si c'est un vrai complexe, allez-y les filles, si vous vous sentez mieux, tant mieux !"

Des paroles bienveillantes qui émanent de son propre...

Lire la suite


À lire aussi

Fanny Ardant se confie sur la vieillesse et la chirurgie esthétique (et c'est sans filtre)
Instagram vire ses filtres "chirurgie esthétique"
Marilyn Monroe a fait de la chirurgie esthétique selon son dossier médical

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles