Valérie Pécresse endettée : la candidate a pratiquement remboursé ses frais de campagne

Le premier tour de l'élection présidentielle s'est déroulé le 10 avril 2022 et, suite au second, c'est Emmanuel Macron qui a été réélu président de la République. Parmi les candidats, il y avait Valérie Pécresse. La présidente de la région Île-de-France n'a obtenu que 4,78% des votes et n’a pas pu se faire rembourser ses frais de campagne. Une situation difficile puisqu’elle était endettée personnellement à hauteur de cinq millions d'euros. Cette somme importante, Valérie Pécresse a eu beaucoup de mal à la rembourser et elle a fait plusieurs appels aux dons qui, selon Christian Jacob, le président du parti Les Républicains, ont été payants. Invité de la radio RTL, jeudi 26 mai 2022, il a évoqué la situation financière de l’ex-candidate. "Je pense que c’est bouclé, c’est à peu près bouclé, quasiment bouclé", a-t-il d’abord assuré avant d'ajouter : "Elle aura pratiquement atteint la somme de 5 millions d’euros d’ici le 31 mai, date limite pour le remboursement des frais de campagne". Une bonne nouvelle pour Valérie Pécresse.

Suite au résultat du premier tour de l'élection présidentielle, la candidate avait rapidement pris la parole dans une vidéo publiée sur son compte Twitter. "La situation financière de ma campagne est désormais critique", avait-elle d’abord déclaré. "Nous n'avons pas atteint les 5%. Je suis endettée à hauteur de 5 millions d'euros. Je lance ce matin un appel national aux dons", avait-elle poursuivi avant de préciser qu’il y avait bien une date limite. "J'ai besoin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles