Valéry Giscard d’Estaing accusé de gestes inappropriés par une ancienne dirigeante

·1 min de lecture

Président de la République de 1974 à 1981, Valéry Giscard d’Estaing est mort à l'âge de 94 ans le 2 décembre 2020. Tout au long de son existence, l'ancien chef d'État, qui formait un couple solide avec son épouse Anne-Aymone, fut la cible de moqueries à cause des diverses rumeurs qui lui prêtaient certaines liaisons extra-conjugales. S'il a toujours bénéficié d'une image plutôt sympathique auprès du public, cette dernière avait été entachée quelques mois avant sa mort, lorsqu'il fut visé par une plainte pour agression sexuelle. En fait, la journaliste allemande Ann-Kathrin Stracke l’accusait d’avoir posé la main sur ses fesses à plusieurs reprises après une interview datant de 2018.

Valéry Giscard d’Estaing s'était alors défendu en déclarant n’avoir "aucun souvenir" des faits qui lui étaient reprochés. Maintenant qu'il n'est plus de ce monde, l'ancien président de la République ne sera pas en mesure de se défendre face aux nouvelles accusations dont il fait aujourd'hui l'objet. Selon les informations relayées par Le Figaro lundi 4 octobre 2021, l'ancienne première ministre du Danemark, Helle Thorning-Schmidt, a révélé dans la presse danoise que Valéry Giscard d’Estaing aurait eu des gestes inappropriés envers elle au début des années 2000. Les faits décrits se seraient déroulés durant un dîner organisé à l’ambassade de France de Copenhague, en marge des travaux de la Convention sur le projet de Constitution européenne.

"J'ai vu que Giscard d'Estaing s'asseyait à côté et il m'a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles