Valse de pizzas à Naples pour célébrer l'inscription à l'Unesco

Un restaurant napolitain. Image d'illustration.

Le savoir-faire des pizzas napolitaines ont été officiellement inscrites au patrimoine de l'Unesco. 

Les pâtes à pizza ont valsé dans les airs et plusieurs restaurants ont distribué des parts aux passants tôt jeudi matin à Naples pour fêter l'inscription de la spécialité locale au patrimoine de l'Unesco. "Pour nous, c'est comme gagner la Coupe du monde", lance Gennaro Gattimolo, pizzaïolo de 57 ans, le tablier et les mains couverts de farine. Rita Rollen, une retraitée, s'est emmitouflée pour affronter le froid du petit matin et venir participer à l'euphorie: "Je suis vraiment heureuse. Au lieu de la Camorra (la mafia napolitaine), nous sommes reconnus pour quelque chose de positif pour une fois ! Quelque chose de délicieux !"

"Il n'y a pas mieux que célébrer avec de la pizza au petit déjeuner", assure Marco Toeldo, 47 ans, qui en est à sa 3e part. Dans une ville pourtant très superstitieuse, la fête avait commencé dès mercredi soir devant la pizzeria Sorbillo. "Après 250 ans d'attente, la pizza est inscrite à l'héritage de l'Unesco ! Bravo Naples !", a lancé un pizzaïolo, Enzo Coccia, sous les applaudissements de la foule. Même la défaite de Naples en Ligue des champions dans la soirée n'avait pas douché l'enthousiasme des amoureux de la pizza: des disques de pâte ont dansé dans les airs pour célébrer cet art qui va des fours à bois utilisés pour la cuisson à cette manière spectaculaire de manier la pâte pour l'oxygéner.

"Depuis des siècles, l'art napolitain de la pizza se base sur quelques éléments clés: de l'eau, de la farine, du sel et de la levure... et les excellents produits de la Campanie tout autour", a expliqué M. Coccia. "Mais ce sont aussi les mains, le coeur et l'âme du pizzaïolo qui nous permettent de faire de la magie", a-t-il ajouté, décrivant le maniement de la pâte dans les airs comme "un amour et(...)


Lire la suite sur Paris Match