Vanessa Paradis, ultra-sexualisée depuis l’adolescence : “C’était compliqué”

·1 min de lecture

Vanessa Paradis ne garde pas que des bons souvenirs de ses débuts, et on la comprend. Celle qui est aujourd’hui l’une des plus grandes icônes françaises, réputée dans le monde entier pour ses talents de chanteuse, de comédienne ou encore de mannequin – elle est, tout comme sa fille Lily-Rose Depp, l’un des visages phares de la maison Chanel – est devenue célèbre aux prémices de l’adolescence. A l’âge de 14 ans seulement, Vanessa Paradis se fait connaître grâce à son tube Joe le taxi. Deux ans plus tard, en 1989, la magnifique blonde (aujourd’hui âgée de 48 ans) fait ses premiers pas au cinéma dans le film Noce blanche, de Jean-Claude Brisseau. Une expérience qui a beaucoup marqué la star, qui avait dû se déshabiller intégralement lors du tournage. Elle a d’ailleurs évoqué ce souvenir difficile au cours d’une interview accordée à Madame Figaro, jeudi 19 août 2021, à l’occasion de ses débuts au théâtre dans la pièce Maman, écrite pour elle par son mari Samuel Benchetrit.

Interrogée au sujet des “situations délicates” qu’elle a pu rencontrer au cours de sa jeunesse – notamment par rapport à l’essor du mouvement MeToo – Vanessa Paradis répond : “J’ai eu de la chance : j’ai toujours réussi à esquiver…” Et de s’expliquer : “Quand on commence très jeune comme moi, il y a un tas de choses qu’on ne sait pas et qu’on peut considérer comme normales quand on ne dispose pas des repères nécessaires. Il y a peut-être des choses borderline que j’ai vues et dont je n’ai pas voulu me souvenir.” (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles